Point Finance

PRISMA Previous

La croissance de la population continue

La pénurie de logement va durer. D’ici 2040, le canton de Vaud pourrait avoir 200’000 habitants de plus. Les seniors composeraient un quart de la population. L’habitat adapté et abordable continuera de manquer. Le poids futur des seniors. Les courbes montrent très bien que la population vieillit. Aujourd’hui, les anciens vivent au sein de petits ménages, seuls ou en couple. Les «facteurs d’influence» vont également jouer un grand rôle dans le choix du logement des retraités. Il faudra dès lors encourager nos seniors à oser changer de modèle de logement en fonction de l’étape de vie. Atténuer la pénurie chronique. A l’avenir, il ne s’agit pas de construire en masse, mais surtout d’adapter les logements actuels aux besoins des seniors et encourager la création de logements intergénérationnels, à proximité des commerces, des centres médicaux et surtout au loyer abordable.

TODO
01.05.2019 PRISMA Previous

author

William Wuthrich

CEO | Key Investment Services (KIS) SA, Morges


author

César Pidoux

CIIA, Directeur adjoint | Gefiswiss SA, Lausanne



Construire de nouveaux logements qui répondent aux besoins de la transition énergétique

Les besoins en énergie liés à l’habitat (chauffage, eau sanitaire et rafraichissement) sont responsables de 25 à 30% des émissions de CO2 en Suisse.
En qualité d’investisseur responsable, PRISMA Previous, au travers du choix de son Asset Manager GEFISWISS, s’engage en faveur de la construction de logements avec un faible impact écologique, sans nuire au confort des utilisateurs.

A l’heure où la jeunesse manifeste dans la rue et cloue au pilori politiques, générations précédentes et la finance pour leurs actions passées en (dé)faveur du climat; PRISMA Previous se félicite d’avoir, depuis son lancement, pris l’option de développer de nouveaux logements - durables, intergénérationnelles - contribuant à réduire les émissions de CO2.

Les approches actuelles, basées sur la réduction de la consommation, augmentent les coûts de construction et ne prennent pas suffisamment en compte les énergies grises ou les pollutions engendrées par certains matériaux et ceci souvent au détriment du confort des locataires. Ainsi certaines villes comme Zurich en sont réduites à limiter la climatisation dans les EMS au nom de l’écologie et cela même lors des épisodes de canicule.

Privilégier la qualité et la proximité dans la production d’énergie: produire et consommer localement

Confrontée aux questions énergétiques depuis ses débuts, GEFISWISS a toujours cherché à réaliser des logements durables.
Ses réflexions l’ont poussée à développer une approche axée sur la qualité de l’énergie à un coût concurrentiel, afin de ne pas impacter les utilisateurs et favoriser la transition énergétique.

GEFISWISS a développé le concept ANERGY+ , une solution de production de chaleur et de rafraichissement basée sur des principes connus mais fortement optimisés de l’énergie et des échanges thermiques, sans impact négatif sur l’environnement et à un coût compétitif.

Dans le cadre de son projet situé à Saxon, PRISMA Previous a opté pour cette technologie qui a déjà fait ses preuves à Zinal, dans le cadre d’un développement immobilier de CHF 34 mio également géré par GEFISWISS. D’autres projets immobiliers totalisant plus de CHF 300 mio d’investissement ainsi que des collectivités étudient également l’implémentation de cette solution innovante.

Avec ANERGY+, notre projet à Saxon pourra accueillir ses habitants et ses commerces et leur offrir chauffage, eau sanitaire et rafraichissement sans impact sur l’environnement (pas d’émission de CO2, pas d’émission de microparticules, pas de sondes géothermiques). Un geste en faveur du climat et un argument de poids auprès des futurs locataires.

Depuis 2018, toutes les nouvelles constructions projetées et réalisées dans le groupe de placements PRISMA Previous offriront cette technique révolutionnaire conforme aujourd’hui déjà au normes énergétiques 2050 de la confédération.